Mots-clés

, ,

Le rendement des fonds en euros était déjà orienté à la baisse. Le Brexit ne va pas arranger les choses. Olivier Mariée (Axa France) pronostique un rendement net proche de 1% dans trois ans.

« Cela fait plusieurs mois que nous pensons que les taux vont rester bas pour une période longue. Il n’y a pour l’heure aucun signe d’une possible remontée des taux. Le Brexit va également en ce sens et c’est un élément supplémentaire qui va faire que les taux vont rester bas », a expliqué ce matin Olivier Mariée, directeur des activités épargne et Wealth Management chez Axa France, au cours d’une conférence de presse.

Le Brexit va faire baisser le rendement

Avec le Brexit en effet et dans la période d’incertitude qui s’ouvre, les investisseurs vont vers les actifs les plus surs, soit les obligations des grands Etats, comme l’Allemagne ou la France, avec pour conséquence une nouvelle baisse des taux des ces obligations là. Du coup, les assureurs qui sont de gros consommateurs de ce type d’obligations sans risque pour leurs fonds garantis en euros, en achètent à un taux plus bas, ce qui va mécaniquement moyenner l’ensemble du portefeuille à la baisse. Sans compter que les banques centrales _ et notamment la Fed américaine _, qui soutiennent les taux bas, vont certainement rester accommodantes plus longtemps, et repousser leurs décisions de hausse des taux, le temps que la confusion liée au Brexit ait disparu.

Avec ou sans Brexit, les taux vont rester bas et le rendement de l’assurance-vie en euros va de toute façon céder encore du terrain. « Le fonds en euros va baisser de façon certaine de 20 à 30 points de base par an pendant au moins les trois prochaines années. Le rendement net va donc progressivement tendre vers …1% », a conclu Olivier Mariée.

Rappelons que la rémunération moyenne du fonds garanti en euros, pour l’ensemble du marché, est passée de 3% en 2011, à 2,9% en 2012, 2 ,8% en 2013, 2,5% en 2014 et à 2,3% en 2015, selon l’Association Française de l’Assurance (AFA).

M.W.

Publicités