Mots-clefs

, , ,

Une première pour les épargnants ! CNP Assurances introduit un fonds de Private Equity dans les supports de son assurance-vie haut de gamme. Le fonds, complètement liquide, est géré par le grand spécialiste français du non coté, Ardian.

C’est une grande première sur le marché français de l’assurance. CNP Patrimoine _ le département créé en avril 2014 et consacré à fabrication de produits pour la clientèle haut de gamme de CNP Assurances et de ses partenaires extérieurs _, lance un fonds de Private Equity (sociétés non cotées) à l’intérieur de sa gamme de contrat d’assurance-vie haut de gamme CNP One.

La législation autorise les assureurs à loger des fonds de Private Equity dans leurs contrats, mais à hauteur de 10% de l’encours seulement. Peu de compagnies ont toutefois sauté le pas, pour des raisons notamment de liquidité. CNP est le deuxième assureur à proposer un fonds de Private Equity dans un contrat d’assurance-vie, mais le premier à l’autoriser sans contrainte d’aucun ordre. L’assureur assure en effet la liquidité complète et sans condition sur le fonds de Private Equity : le client peut donc retirer l’épargne qui y est investie à tout moment, sans aucune pénalité ! C’est en cela que l’offre de Private Equity de CNP est unique sur le marché.

Le Private Equity pour le rendement à long terme

« Dans le contexte actuel de taux d’intérêt bas, notre clientèle recherche du rendement à long terme. Pour une certaine clientèle, le Private Equity est une réponse possible », expliquait ce matin Antoine Lissowski, directeur financier de CNP Assurances au cours d’une conférence de presse. « Les clients recherchent la sécurité du fonds garanti en euros, mais chaque jour les assureurs en restreignent l’accès. Avec à ce jour, une OAT (obligation de l’Etat français) à 10 ans à 0,35% et des frais de gestion sur les contrats de l’ordre de 0,70%, on comprend vite que le fonds en euros va poser un problème. Les assureurs tentent de développer la collecte en unités de compte, mais c’est une gageure, dans des marchés financiers volatiles. Dans ce contexte, nous pensons que le Private Equity est une solution d’investissement qui fait sens », faisait pour sa part valoir Laurent Jumelle, directeur de CNP Patrimoine. Le Private Equity est l’une des classes d’actifs les plus rémunératrices sur le long terme. « Nous visons un taux de rendement interne moyen de l’ordre de 15% par an sur ce fonds de Private Equity », soulignait la responsable des investissements en Private Equity chez CNP Assurances. Le tout bien sûr dans le cadre fiscal avantageux de l’assurance-vie et avec une liquidité parfaite pour le souscripteur. « C’est un investissement de conviction. Les clients fortunés sont souvent des entrepreneurs ou d’anciens entrepreneurs. Ils ont une sensibilité particulière à cette classe d’actifs, avec, en investissant dans des entreprises non cotées, le sentiment d’être utile », complétait Laurent Jumelle.

Pour les plus fortunés seulement

Il faudra déposer 150.000 euros sur son assurance-vie au minimum pour pouvoir accéder au fonds de Private Equity et à hauteur de 10% seulement, soit dans cette situation, pour 15.000 euros au minimum. Une vraie démocratisation quand on sait que les fonds de Private Equity ne sont jamais vendus dans les banques à réseaux, et que les banques privées les proposent pour des montants minimum généralement bien plus élevés (150.000 euros par exemple pour le fonds de Private Equity « Quadrant » commercialisé en début d’année chez Edmond de Rothschild). Quant aux frais, ce sont les habituels frais de gestion de l’assurance-vie qui s’appliquent sur le fonds de Private Equity, sans frais supplémentaire.

Un fonds géré par le grand spécialiste français, Ardian

Le fonds de Private Equity ou plus précisément le fonds de fonds de Private Equity, sera géré et piloté par Ardian, grand spécialiste français du non coté (55 milliards de dollars d’actifs gérés dans le monde), qui sélectionnera les fonds de Private Equity qu’il loge dans le fonds faitier. Au passage, CNP Assurances dispose aussi d’une forte expertise en matière de Private Equity avec près de 6 milliards d’euros engagés dans près de 300 fonds à mi-2015 et une présence, avec Ardian d’ailleurs, dans le Top 50 des premiers investisseurs institutionnels mondiaux dans le Private Equity…

Mireille Weinberg

Publicités