Étiquettes

Crise financière, arrivée des jeunes générations, chefs d’entreprise davantage impliqués et qui veulent des résultats tangibles… La philanthropie est en plein mouvement, avec des acteurs, des outils et des attentes qui changent. Les meilleurs experts ont analysé la nouvelle donne philanthropique, au cours d’une table ronde organisée par Option Finances. A lire ici. 

Le monde de la philanthropie est en train de vivre une révolution, sous la conjonction de plusieurs facteurs. La crise financière de 2008 d’abord. A ce moment là, certains patrimoines financiers ont fondu comme neige au soleil, parfois de plus de 40%. Ce qui a conduit les plus fortunés à se poser la question du sens de leurs investissements. Autre phénomène concomitant, l’avènement de la nouvelle génération qui elle aussi est à la recherche de sens et de valeurs. Cette jeune génération plus citoyenne, parfois appelée la génération « S » pour génération « solidaire », ne conçoit plus sa vie privée ou professionnelle, sans solidarité. Sous l’influence des grands donateurs d’Outre-Atlantique, les Bill Gates, Warren Buffet ou surtout Mark Zuckerberg, cette génération S est plus encline à donner et à partager et à en faire la … publicité. « Aujourd’hui, on préfère être admiré pour ce que l’on donne, plutôt que pour ce que l’on gagne », a dit Gonzague de Blignières, co-fondateur de Raise au cours de notre table ronde. Le nouveau philanthrope envisage aussi la philanthropie différemment. Il ne se contente plus de donner un chèque avant de tourner les talons. Il donne, mais il veut participer et surtout mesurer l’efficacité et l’impact social de ce qu’il donne. Il recherche une sorte de retour sur don, comparable au retour sur investissement d’une entreprise. Les fondations d’entreprises longtemps restées des curiosités, sont désormais légion. Et les entrepreneurs eux-mêmes, conscients de l’urgence sociale, n’attendent plus de céder leur entreprise pour s’intéresser à la philanthropie, ils y prennent souvent part pendant et parallèlement à leur vie professionnelle. Une vague de générosité utile pour la société toute entière et qui n’est pas prête de s’arrêter !

Lire l’intégralité de la table ronde parue dans Option Finance le 12 décembre, en cliquant sur ce lien. Les experts qui y ont participé sont :

  • Charles BIENAIMÉ, responsable de Meeschaert Family Office.
  • Gonzague de BLIGNIÈRES, investisseur en capital-investissement et co-fondateur, avec Clara Gaymard, de la structure Raise.
  • Stéphane COUCHOUX, avocat associé au sein du cabinet FIDAL et responsable du secteur dédié au mécénat et aux fondations.
  • Jean-François DESBUQUOIS, avocat associé au cabinet FIDAL.
  • Claire DOUCHY, responsable de l’offre philanthropique et de l’offre ISR à la banque privée de la Société Générale.
  • Frédéric THÉRET, directeur exécutif à la Fondation de France en charge du marketing, du développement et du réseau des fondations régionales de la Fondation de France.
  • Myriam VANDER ELST, patronne en Europe de la fondation Epic, une startup philanthropique fondée par Alexandre Mars, un radar d’innovation sociale pour l’enfance à travers le monde.
Advertisements