Étiquettes

, , , , ,

Le régime fiscal actuel incite les particuliers à faire des dons aux œuvres caritatives pour réduire leur ISF. Si l’ISF était supprimé, les particuliers, attachés à ce régime fiscal incitatif, pourraient être moins généreux, ce qui inquiète les acteurs de la philanthropie. Mais d’autres dispositifs pâtiraient également de la suppression de l’ISF, comme les fondations dites abritées ou sous égide, ainsi que la donation temporaire d’usufruit.

Lire mon article paru le 12 décembre dans Option Finance, en cliquant sur ce lien.

Advertisements