Mots-clés

, , , ,

Face à des travailleurs non salariés, les prescripteurs vont tous avoir le même réflexe : ils vont invariablement conseiller la souscription d’un contrat de retraite Madelin, alors que d’autres dispositifs sont beaucoup plus efficaces, et notamment le Perco quand le TNS peut en souscrire un, et à défaut le PERP. Explications.

L’intégralité de mon article paru dans le quotidien L’Opinion du 10 avril, ICI

Publicités