Mots-clefs

,

« Payer l’ISF n’est jamais un plaisir, alors qu’aider son prochain est toujours une joie !» Cette jolie formule résume bien la situation : en faisant un don à un organisme d’intérêt général vous bénéficiez, en échange, d’une réduction d’ISF. Une manière d’affecter votre impôt à une cause qui vous tient à coeur.

– Comment fonctionne la réduction d’ISF pour dons aux oeuvres ? Jusqu’à combien d’ISF peut-on effacer ?

– Peut-on cumuler la réduction d’ISF et d’impôt sur le revenu sur ces dons ?

– Que se passe-t-il si on dépasse et qu’on verse davantage que les plafonds de réduction ?

– Quid en cas de création de votre propre véhicule philanthropique ? Quels avantages fiscaux en cas de création d’un fonds de dotation, d’une fondation abritée ou d’une fondation reconnue d’utilité publique ?

Retrouvez mon article « L’ISF à visage humain », paru dans La Tribune du 20 mars 2015, en cliquant ICI

Publicités