Étiquettes

, ,

On pense à tort que l’assurance-vie n’a plus aucun intérêt après 70 ans. Surtout parce que son régime fiscal se durcit en cas de décès. Pourtant cela reste très avantageux, parce que les primes versées au(x) bénéficiaire(s) sont taxées aux droits de succession au-delà de 30.500 euros, mais, et c’est le gros avantage des versements après 70 ans, tous les intérêts et gains générés par les versements du défunt sont totalement exonérés de droits de succession. Un avantage qui prend vite de l’ampleur et qu’il faut exploiter au maximum !
Voici comment :
1/ Souscrire un contrat nouveau et donc séparé pour tous les versements faits après 70 ans,
2/ Verser systématiquement, si vous en avez les moyens, 30.500 euros sur un nouveau contrat d’assurance : capital et intérêts seront totalement exonérés à votre décès,
3/ Choisir comme bénéficiaire du nouveau contrat qui va accueillir vos versements après 70 ans, des personnes qui normalement paient des droits de successions élevés (60%), sans abattement. Ce sont essentiellement les personnes qui n’ont aucun lien de parenté avec vous ou très éloigné.

Publicités