Mots-clés

Les notaires de Paris Ile-de-France viennent de créer un nouvel indice, celui du prix moyen d’un logement à Paris et en banlieue, selon sa taille. Les prix des petits appartements progressent davantage que ceux des grands, mais ces derniers restent les plus chers au m2. Vous me suivez ?

En plus de leurs traditionnels indices des prix dans l’ancien, les notaires de Paris et d’Ile-de-France, viennent de lancer un nouvel indice, celui du prix moyen des logements selon leur taille. Dévoilé le jeudi 12 septembre à la conférence de presse sur les prix dans l’ancien, le nouvel opus mérite le détour.

Les prix des petits logements ont le plus grimpé

Premier enseignement, les prix des petits logements montent davantage que ceux des grands. Il apparaît en effet que les deux pièces ont été les plus prisés, avec une hausse des prix de 268% sur un peu plus de 17 ans (du premier trimestre 1996 au deuxième trimestre 2013). Autrement dit, le prix a été multiplié par 3,68. Le prix moyen de ce type d’appartement s’établit en moyenne à 7.990 euros à Paris aujourd’hui, contre … 2.170 euros début 1996 !

Viennent ensuite les studios, avec une hausse de 262% (prix multiplié par 3,62 à 8 .220 euros le m2 actuellement), puis les trois pièces (+248% à 8.170 euros le m2 actuellement), les quatre pièces (+236% à 8.710 euros le m2 actuellement) et enfin les cinq pièces (+199% à 8.660 euros le m2 actuellement). Voilà pour la hausse.

Les grands logements restent les plus chers

Quant aux prix au m2, ils restent plus élevés pour les grands appartements, les plus chers étant actuellement les quatre pièces, à 8.710 euros au m2. « La rareté de ce type de produit, qui correspond sans doute à du bel Haussmannien localisé dans des arrondissements côtés de la capitale explique sans doute que les quatre pièces et plus conservent le prix au m2 le plus élevé de la capitale », expliquait Thierry Delesalle, notaire à Paris, lors de la présentation de ce nouvel indice. Les cinq pièces, eux, se négocient actuellement à 8.660 euros en moyenne au m2, contre 8.170 euros pour trois pièces, 7.990 euros pour les deux pièces et 8.220 euros pour les studios.

Publicités