Étiquettes

, ,

Pour obtenir la réduction d’ISF maximale, 50.000€, vous n’avez pas le choix. Vous devez impérativement et exclusivement faire des dons aux bonnes oeuvres. Si vous faites parallèlement des investissements dans les PME pour baisser votre ISF, alors le plafond global de la réduction d’ISF retombe à 45.000€.

Ces dons aux bonnes oeuvres, vous pouvez les faire au bénéfice d’organismes d’intérêt général existants et susceptibles de recevoir ce type de dons (les fondations reconnues d’utilité publique notamment), mais vous pouvez aussi créer votre propre outil philanthropique, votre propre fondation abritée ou sous égide d’une fondation existante justement. C’est très simple à mettre en place et cela vous permet de choisir la cause que vous souhaitez défendre et aussi si vous versez tous les ans au moins 66.667€ à votre fondation, d’obtenir la réduction maximale d’ISF de 50.000€. On l’a compris, ce dispositif ne s’adresse qu’aux plus fortunés.

A lire dans La Tribune du 20 avril et en cliquant ICI.

Publicités