Mots-clés

, ,

Le mois de janvier est déjà très agité sur les marchés financiers, en raison notamment des soubresauts chinois et de la baisse du prix du pétrole. Pour autant, les gérants n’ont pas modifié leurs orientations. En 2016, il faudra privilégier les actions européennes et savoir saisir les opportunités, qui ne manqueront pas de se présenter.

Lire mon article paru dans le quotidien L’Opinion du 26 janvier, en cliquant sur ce lien.

Publicités