Mots-clés

,

Pour les salariés qui n’étaient pas couverts, 400 000 personnes, selon le rapport que Dominique Libault, DG de l’école nationale supérieure de la Sécurité sociale, a remis en septembre à Marisol Touraine, c’est incontestablement un progrès. Mais quid pour ceux qui étaient déjà couverts ? « 4 millions de personnes assurées en contrats individuels devraient basculer dans un contrat collectif », selon le même rapport. Mais, pourquoi faire ? …

Lire la suite de mon édito sur la généralisation de la complémentaire santé, paru dans le quotidien L’Opinion du 23 octobre 2015, en cliquant sur ce lien.

Publicités